Les derniers articles
Loading...
mardi 2 février 2016

Catastrophe d'Aliso Canyon


Le 23 octobre 2015 une fuite majeure de méthane s'est produite à Aliso Canyon localisée à une cinquantaine de kilomètres au nord-ouest de la ville de Los Angeles, dans une installation de stockage souterraine de gaz naturel de la compagnie Southern California Gas Company (SoCalGas) . L'installation de stockage d'Aliso Canyon qui possède 115 puits, est le deuxième plus grand champ de stockage de gaz naturel en terme de capacité dans l'ouest des États-Unis. Le compteur ci-dessous permet de se faire une idée de l'ampleur du désastre en terme de pollution de l'air par le méthane et les composés organiques volatils relâchés par la fuite.

Certains officiels américains parlent d'un mini-Chernobyl américain. Le 6 janvier 2016 le gouverneur de l'état de Californie a décrété un état d'urgence. La cause de ce drame semble être un manque d'entretien du matériel et un désintérêt complet de la compagnie SoCalGas pour le problème. En effet des signes évidents de fuites ont été trouvés dès 1992.  Plutôt que de prendre toutes les précautions nécessaires, SoCalGas n'a rien fait alors que les microphones de l'installation montraient clairement les fuites de gaz.  Autrement dit, une fuite vieille de 25 ans a été simplement ignorée et les puits exploités jusqu'à une rupture majeure en octobre 2015. Aujourd'hui le sifflement du gaz peut être entendu jusqu'à 600 m des puits fuyards... Pour fixer les idées, en terme de réchauffement climatique, le taux d'émission actuel du méthane est équivalent à la circulation permanente de 7 à 8 millions d'automobiles.
Silence radio dans les médias français sur ce grave problème écologique.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

 
Toggle Footer