3 commentaires:

  1. bonjour,
    Voila j'ai vu votre vidéo qui mentionne l'apoptose de la cellule et l'importance du Calcium.
    Je viens aussi de lire le bouquin la Solution Magnésium de Marianne Mousain-Bosc ce qui m’amène a trouver son article dans ce bouquin sur le Magnésium qui peut vous intéresser
    https://www.adelaide.edu.au/press/titles/magnesium/magnesium-ebook.pdf
    j'ai pas encore tout lu mais par exemple page 87 intracellular magnesium et apoptosis, il est mention de l'influence du Glutamate aussi. Et je connais aussi l'engagement de Corinne Gouget pour notamment avoir aider a traduire la vidéo de Blaylock.
    Bref une piste intéressante possible pour plein de chose.
    JM
    jmvernay@hotmail.com

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Monsieur,
    Ayant découvert les études du professeur Montagnier sur la mémoire de l'eau et l'application possible en autisme ( détection de bactéries influençant la pathologie), je m'intéresse à ce sujet, ayant une fille autiste. Je sais que vous travaillez dans le même sens et peut-être pourriez-vous me renseigner sur la possibilité de dépistages. Certes, ma fille a déja 22 ans, mais il semble que l'autisme soit apparu vers les un an et demi ( chocs possibles: pyélonéphrite avec convulsions, ROR ).
    Je vous remercie d'avance de votre attention et admire les travaux effectués, sachant qu'une partie de la population est hermétique aux dogmes bouleversés.
    Cécile Delrue
    cecile.sophro37@free.fr
    06 89 50 39 32

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Professeur,
    Permettez moi avant tout de vous féliciter de votre précieux travail sur l'eau.
    Je m'y intéresse aussi comme "artiste chercheur", pour reprendre votre votre citation. Passionné, mais en manque de formation scientifique !
    J'ai eu une idée, et je souhaite avoir votre avis.
    Les recherches du professeur Montagnier, nous montrent que nous pouvons enregistrer de l'eau. Si j'ai bien compris, l'eau émet des ondes, des vibrations, que nous pouvons enregistrer, et la retransmettre. On est bien d'accord, et vous le rabâchez suffisamment que la masse de notre corps est constituée entre 60 et 70 % d'eau, et que moléculairement, la part de l'eau dans notre organisme est de 99.2%.
    Sur le même principe, ne pouvons nous pas enregistrer sur bande notre corps quand il est sain, (en bonne santé) et écouter l'enregistrement, lorsqu'on a une pathologie. ( un rhume, une grippe, un cancer ou autre)
    D'autre part, sur le même principe, également, ne pouvons nous pas se servir d'un enregistrement d'une personne saine, et le faire écouter à des personnes malades ?
    Je souhaite que ce que je viens de suggérer s'il n'existe pas ou n'a pas fait l'objet de brevets, reste libre de droit pour le bien de l'humanité.
    FERRAYÉ Élie
    06.20.60.00.71

    RépondreSupprimer

 
Toggle Footer